Comme le disait le sage : “la vie est un éternel apprentissage”. Détrompez-vous. Ce n’est pas parce que vous avez décidé de créer votre propre entreprise que vous n’avez pas de formation à suivre. Retour notamment suer les diplômes et certificat que vous devez avoir pour une meilleure gestion de vos affaires. 

Qualiopi : un certificat de conformité pour toucher les fonds publics

Pour les établissements de formation comme les compagnies aériennes, voire tout autre prestataire qui travaille dans le domaine du transport par avion : un certificat qualiopi est de mise. Tel est le cas notamment si vous espérez toucher des fonds publics pour le développement et le fonctionnement de votre activité. C’est une norme qui a été fraichement mise en application : en janvier 2021 pour être plus précise. 

La nécessité de ce certificat sera d’autant plus importante l’année prochaine. Il s’agit d’un gage de la qualité des prestations que vous proposez. D’ici janvier 2022, ce sera le seul diplôme valable pour l’obtention de ces dons publics. 

Une capacité transport pour ceux qui œuvre dans ce domaine

Chauffeur VTC, chauffeur routier comme chef d’une entreprise de transport aura besoin d’un certificat capacité transport pour exercer. C’est bien évidemment un diplôme que vous allez obtenir après une formation de plusieurs heures ou semaines et un examen officiel. Il est renouvelé fréquemment en fonction de votre catégorie. 

Comme son nom l’indique, le “capacité transport” est une attestation de capacité à exercer dans le domaine du transport de produit périssable ou non ainsi que de personne. Il y a en effet des règlementations à connaitre et à respecter en la matière. 

Des bases dans la gestion pratique de votre entreprise

Mise à part certains domaines, la création d’une entreprise en France n’est pas sujette à une condition de certificat. Il importe tout de même d’avoir des bases la gestion pratique de votre entreprise en général : comptabilité, management, communication, etc. Cela peut vous être utile afin de garantir le bon développement de votre activité. 

Bien évidemment, comme c’est susmentionné, il y a des exceptions à la règle. Pour une entreprise travaillant dans le domaine du tourisme par exemple, un diplôme dans cette discipline est exigé, ou du moins vous devez avoir une première expérience professionnelle de plusieurs années. De même, si vous comptez ouvrir une agence immobilière, vous devez avoir un diplôme dans le secteur de la pierre ou 3 ans d’expérience professionnels pour vous lancer. 

À chaque domaine ses exigences

Chaque secteur peut avoir des exigences bien particulières pour la création d’une entreprise. Dans certains cas, vous devez avoir un permis de conduire d’une certaine catégorie, avoir des bases dans le domaine en question, etc. 

Le mieux est de vous informer directement auprès de la RCS pour connaitre toutes les normes à connaitre pour ouvrir votre propre entreprise. Il y aura également toute une liste de document à fournir vous concernant ainsi que touchant à votre future activité que vous devez fournir lors de votre enregistrement au RCS. 

Heureusement que si vous n’avez pas les critères requis pour devenir le propre gestionnaire de fonds de commerce, il reste la possibilité de vous former ou d’en confier les règnes à une tierce de confiance.